Il se situe à la pointe extrême de la chaîne du Ballon d'Alsace et offre une vue unique sur les vallées de la Doller et de la Thur. Le mot "Rossberg" fait allusion aux chevaux sauvages qui y vécurent jusqu'au XVIè siècle (Ross veut dire cheval en allemand). On distinguait les fermes de l'Obere Rossberg, l'Untere Rossberg et le Mittlere Rossberg ; seule cette dernière subsistera et maintiendra une activité agricole. Il ne reste des autres qu'un amas de pierres. Avec l'arrivée des skieurs dès 1906 sur les pentes du Rossberg, la construction de refuges se révélait nécessaire et dans les années cinquante, un téléski fut construit à proximité. Le Rossberg est une vaste zone de pâture où l'on peut rencontrer des bovins, des moutons et des chevaux. Au centre du massif se situent les Vogelsteine (1165 m), promontoires rocheux d'origine volcanique, qui sont le lieu de prédilection d'une flore rupestre et fragile.

 

La chaume du Belacker fut mentionné pour la première fois en 1550 sous le nom de Boler, puis Bohlacker puis Behlacker (1732) puis Belacker (1789). Il fut un lieu animé avec de nombreuses fêtes champêtres. La végétation du Belacker se présente sous forme de prairies de fauche, de pâturages extensifs et de landes.

masevaux